E.C.T. LAMBALLE

02 décembre 2017

Compte rendu de la réunion du 02/12

Chers amis cyclos

Vous trouverez le C/Rendu de la réunion de décembre  en cliquant sur le lien ci dessous

CR12

Jef

Posté par JFLoue1 à 17:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]


29 novembre 2017

Annick de l'ECTL à l'honneur dans la presse de Ouest France du 29/11

Annick Passas, de Lamballe, prépare le trek féminin Elles marchent, en mars. Elle y participera avec trois autres femmes. |

Annick Passas, de Lamballe, prépare le trek féminin Elles marchent, en mars. Elle y participera avec trois autres femmes.

 

À Lamballe, Annick Passas, 70 ans, a toujours trouvé, dans le sport, des moments de bien-être et de partage. Son prochain challenge, un trek humanitaire féminin au Maroc, en mars.

« Si on me disait d’arrêter le sport, je serais malheureuse ! » Annick Passas est accro. « J’en ai besoin. C’est mon carburant. » La Lamballaise d’adoption, née dans la Sarthe, a travaillé à Angers, comme secrétaire médicale. « J’adorais le contact avec la clientèle. » Elle s’est installée dans la capitale du Penthièvre en 2002.

Aujourd’hui à 70 ans, la retraitée garde bon pied, bon œil. Le sport et elle, c’est une vieille histoire d’amour. « J’ai fait du sport à l’école, comme tout le monde. Et un peu de vélo, en dilettante, sourit-elle. À 25 ans, je m’y suis remise. » Lorsqu’elle devient maman, elle prend du poids. « Je devais me débarrasser de ces kilos en trop. »

Paris-Brest-Paris à vélo

Sa volonté est à toute épreuve. Elle se met alors au tennis. Une fois par semaine au début. Elle monte en puissance au fil des semaines. « Je m’éclatais. Vu mon caractère, je jouais la gagne ! » avoue-t-elle. Arrivée dans les Côtes-d’Armor, elle s’inscrit en club. « Le sport, c’est aussi du partage. » Passée la cinquantaine, elle en a un peu « marre » du tennis. « J’avais de plus en plus de mal à trouver des partenaires de jeu. »

Grâce à son nouveau compagnon, elle découvre un autre sport. Lui est passionné de vélo. « Pourquoi ne pas faire du sport ensemble ? lui demande-t-il. Le Paris-Brest-Paris, par exemple ? »

La retraite arrive en 2003. Elle se met au vélo et rentre à l’Entente cyclotouriste lamballaise (ECTL). Trois fois par semaine, elle roule entre 70 et 100 km. « J’y ai pris goût rapidement ! » Elle passe les brevets indispensables et réalise le Paris-Brest-Paris (1 250 km) en 78 heures. « Je n’avais dormi que cinq heures. Mais j’étais prête mentalement et physiquement. Je devais finir et je l’ai fini ! » raconte-t-elle, plutôt fière. Plus tard, elle participe au Bordeaux-Paris…

Un premier marathon à La Rochelle

L’importance du sport ? « C’est une sociabilisation. Et comme j’aime être entourée, j’y trouve mon bonheur. » Le vélo c’est bien, mais « l’hiver, ce n’est pas terrible ». Elle se met alors à courir. Le contact de la nature, les rencontres.

Une copine lui lance : « Veux-tu faire un marathon ? » Nouveau challenge pour Annick. Toujours volontaire, elle relève le défi. Elle s’entraîne, fait ses armes au marathon de La Rochelle. « À la fin, j’avais mal aux jambes ! » Peu importe. Annick a trouvé « son » nouveau sport et intègre le club Jogging rando. Trois ans plus tard, elle court le marathon de Paris, améliore son temps. « J’avais mieux géré l’effort. »

La sportive vise désormais un autre challenge : un trek 100 % féminin à but humanitaire au Maroc, Elles marchent, en mars. « Depuis longtemps je pensais à l’humanitaire, sans savoir vraiment sous quelle forme. J’ai trouvé. »

2 000 € sont nécessaires pour l’inscription. « Sans les partenaires sponsors, ça n’aurait pas été possible. » Le reste des dons récoltés, elle en reversera « une partie à un projet humanitaire au Maroc, puis à deux associations lamballaises : Athéol et Comptoir des arts, car j’adore aussi la photographie »

Posté par JFLoue1 à 21:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 novembre 2017

Fernand RICHARD un grand bénévole de l'ECTL honoré dans la presse (article OF)

Le septuagénaire Fernand Richard est conseiller municipal depuis quarante ans à Coëtmieux. Apprécié de tous, il termine son dernier mandat pour laisser la place aux jeunes.

 

Le septuagénaire Fernand Richard est conseiller municipal depuis quarante ans à Coëtmieux. Apprécié de tous, il termine son dernier mandat pour laisser la place aux jeunes.

« Très impliqué dans la vie associative de la commune, on peut compter sur Fernand à tout moment. Il est toujours disponible ou s’arrange pour l’être. Il gère la logistique de nombreuses manifestations communales, Il connaît tout le monde, et tous l’apprécient. » C’est en ces mots que le maire de la commune de Coëtmieux, Dominique Tirel brosse une ébauche de Fernand Richard, conseiller communal depuis quarante ans.

« Je suis entré au conseil municipal en mars 1977, j’ai usé quatre maires sur six mandats complets plus un en-cours, mais cette fois c’est la der, place aux jeunes », confie le septuagénaire en rigolant.

Discrétion naturelle

« J’ai vraiment apprécié, et j’apprécie d’être conseiller municipal. J’ai appris énormément de choses. On se sent actif, responsable de façon solidaire des décisions prises. On participe à la vie et au développement de la commune », livre-t-il, sur un ton qui ne laisse plus de place à la plaisanterie.

De nombreux événements de toutes natures se sont succédé durant ces quarante ans au sein du conseil municipal. Fernand les évoque en les survolant, mais sa discrétion naturelle lui interdit d’en parler, ne voulant laisser planer d’ombres sur qui que ce soit, « car tous ont œuvré pour le bien communal ».

Fernand est né le 13 mai 1945, au lieudit le Clos-Couvé, à Coëtmieux. Il aborde Raymonde, sa future femme, le jour de son départ pour l’armée, en 1964. Il doit se rendre à la garnison d’Hyères, et lui demande s’il peut lui écrire. Cette dernière lui donne son accord. Parti de la gare de Lyon, à Paris, le train fait un arrêt à Dijon, et là Fernand profite de l’arrêt pour envoyer à Raymonde la carte postale qu’il avait achetée quelques heures plus tôt dans la capitale.

De là commence leur idylle. Ils se marient en 1972 et ont trois enfants et cinq petits-enfants. Le jour de son arrivée à la caserne, il s’en souviendra toute sa vie : « C’est un Breton, Georges Broussard, qui a remporté la demi-étape du tour de France qui passait à Hyères », s’enthousiasme Fernand, comme si l’événement s’était passé… hier.

Posté par JFLoue1 à 21:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Soirée Beaujolais 2017 (quelques photos)

Les présidents ont lancé la soirée.

DSC03421

 

Le Président de la commission des fêtes au travail en souriant

CAM01966

CAM01967

 

CAM01969

CAM01970

CAM01971

Bobby tjrs accrocheur!

CAM01972

Madame la trésorière réfléchie

CAM01973

CAM01974

CAM01975

CAM01976

Jef le reporter et Madame

CAM01977

Pascal notre excellent patissier

CAM01978

Posté par JFLoue1 à 21:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

16 novembre 2017

LOTO à Plédéliac du 16/11

Quelques photos du repas des bénévoles en fin de journée

CAM01960

CAM01961

CAM01962

CAM01964

CAM01959

Intervention de Gérard

 

LOTO Plédéliac

 

 

Posté par JFLoue1 à 21:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]


11 novembre 2017

 

 

Chers amis cyclos

But de ce blog

Ce blog, complément du site ECT Lamballe - ACCUEIL ,a pour but de faire connaitre notre  club cyclo à toutes personnes qui seraient intéressées par la pratique du cyclotourisme en toute convivialité sur la ville de Lamballe

 Il va aussi servir à tous les licenciés pour faire passer très facilement toutes les informations concernant notre club. Chacun d'entre nous aura son rôle à jouer pour le faire vivre et pour qu'il soit attrayant. Si vous avez des photos, un article,  ou n'importe quelle autre proposition, n'hésitez pas à nous les transmettre, nous les publierons sur ce blog...

 

A propos de moi

Je vais  faire vivre au maximum ce blog (avec votre indispensable aide) pour que chacun y trouve son compte (infos, photos, articles etc...), vous pourrez me contacter à l'adresse mail suivante : jeanfrancois.louet@yahoo.com

Je vous souhaite de passer un agréable moment sur le blog de  ECT Lamballe.

Jef

image

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Posté par JFLoue1 à 21:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 novembre 2017

Article Le Telegramme du 09/11

ECTL. Les cyclotouristes ont du coeur
Depuis plusieurs années, l'entente cyclotouriste lamballaise organise une rando humanitaire à La Poterie, au mois de septembre. Les bénéfices de cette journée sont reversés à l'association Athéol, en faveur des personnes handicapées. L'édition 2017, qui a malheureusement été gâchée le mauvais temps, a malgré tout permis de faire un don de 250 € à l'association. La remise du chèque a eu lieu vendredi lors de l'assemblée générale de l'ECTL en présence Pierrette Brazier, présidente d'Athéol, et Jean Fraboulet, membre du club.

Posté par JFLoue1 à 03:15 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 novembre 2017

Assemblée Générale 2017 Rapport d'activitées

 

Chers Amis cyclos

Vous trouverez le Power Point  du rapport d'activitées 2017 en cliquant sur le lien ci-dessous

Jeff

 

 

Posté par JFLoue1 à 18:38 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 novembre 2017

Article OF 07/11/2017

 

Lamballe. L’Entente Cyclo roule fièrement vers ses 50 ans

 

L’année de ses cinquante ans d’existence et à la faveur d’un peloton large comme jamais, l’ECTL va pouvoir fièrement arborer ses nouvelles couleurs sur les routes de la France entière.

L’année de ses cinquante ans d’existence et à la faveur d’un peloton large comme jamais, l’ECTL va pouvoir fièrement arborer ses nouvelles couleurs sur les routes de la France entière. |  Ouest-France

Atout sports . Plus grand club des Côtes-d’ Armor , l’Entente cyclotouriste Lamballe (ECTL) reste , depuis cinq belles décennies, fidèle à sa philosophie de pratique sportive et conviviale.

Les dirigeants et responsables des grandes commissions de L’ECTL de Lamballe avaient tablé sur une saison 2017 dite « année de transition ». Entre celle dédiée à la création de la nouvelle tenue du club, et pour 2018, une année anniversaire des 50 ans d’existence du club forcément copieuse en événements. « Notre saison aura été sans conteste une année de transition mais, tempèrent les coprésidents Éric Gillard et Gérard Philippe, avec une activité tout de même riche et variée. »

Car il faut savoir contenter l’ ensemble des passionnés de cyclisme présents au club, à savoir 185 licenciés, dont 32 dames, et 10 adhérents . « Nous sommes toujours le premier club cyclotouriste des Côtes-d’Armor et le second en Bretagne . Nos effectifs se stabilisent mais la moyenne d’âge est toujours élevée à 63 ans. »

Hormis les quatre sorties hebdomadaires, avec généralement trois groupes d’allure, l’ECTL a aussi supervisé quatre sorties décentralisées, « bien organisées et très appréciées de tous ». Ainsi que la dernière nouveauté des épreuves organisée sur le territoire, la « Randocyclo Lamballe Terre & Mer », prisée en avril par 150 participants issus de tous les clubs FFCT locaux . Elle sera rééditée le 7 avril sous la responsabilité du club de Pommeret-Hillion.

Valeurs fédératrices

L’ECTL entend poursuivre une même ligne de conduite. « Notre volonté est de conserver notre philosophie du Pacs, soit plaisir, amusement, convivialité, solidarité ? » Le but affiché est bien de continuer d’accueillir tout nouveau cyclotouriste dans les meilleures conditions et que les sorties restent organisées avant tout dans un esprit de bonne entente, d’entraide et de respect.

« Le vélo, notre passion , est un sport individuel que nous pratiquons en groupe. La meilleure réponse c’est garder l’envie de rouler ensemble, l’envie de se rencontrer , de rencontrer d’ autres personnes, l’envie de découverte et entretenir au mieux la forme physique. »

Le mont Ventoux

La commission « grand projet  », présidée par Yves Clément, a planché sur un projet de voyage pour les 50 ans du club. C’est un séjour « à la hauteur de l’ événement et ouvert au plus grand nombre , offrant la possibilité d’aller titiller le géant de Provence , le mont Ventoux, à Bédouin », qui a été validé pour la semaine du 5 au 12 mai . L’ECTL ne manquera pas non plus de s’associer au passage du Tour de France cyclotouriste, le lundi 4 juin, avec un arrêt à Lamballe pour le repas du midi.

ECTL, contact auprès du coprésident Gérard Philippe au tél. 02 96 50 06 27 ou via le site http://club.quomodo.com/ectlamballe.

 

Posté par JFLoue1 à 13:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]